Sites touristiques, OuidahVillage de DjègbadjiTemple des PythonsOuidah plageRoute de l'esclaveFresquesPorte du non-retour, Ouidah
Sites touristiques
Chrétiens et Musulmans
Sites de la colonisation
Sites du Culte Vodun
Places publiques et marchés
Circuits touristiques
Circuits sur l'eau
Circuits en ville
 
Autres
Réserver un circuit
Santé-sécurité
Nous écrire
Liens utiles
 

 

Patrimoine >>Patrimoine colonial

Hôpital de Ouidah

Nom : Hôpital de Ouidah

LOCALISATION

Commune :Ouidah
Quartier :Ahouandjigo
Adresse  :Place du Fort Français

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Ensemble de bâtis  coloniaux
Fonction  Initiale   : Administrative et médicale
Fonction Actuelle    : Administrative – Centre  de Gérontologie
Période de Construction : Vers 1920

CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Ensemble de bâtis en briques de terre cuite avec des enduits de ciment, recouverts de tôles (toitures rénovées) et ayant un plancher en terre damée recouverte de ciment entourés de vérandas à balustres en ciment et comportant des boiseries en persiennes. Le second œuvre a été entièrement rénové.

Historique

Il a été construit par l’administration coloniale vers 1920. Il témoigne des principes hygiénistes qui caractérisent toute organisation de l’espace colonial.

Aussi les bâtiments sont distincts et éloignés pour réduire les risques de contagion dans l’hôpital.

Superficie

Superficie du domaine 5.845 m²  - Surface bâtie = 420 m².

Bâtiment de l'Office du Tourisme (ex-bâtiment UGDO)

Nom: Bâtiment de l’Office du Tourisme (ex-bâtiment UGDO)    

LOCALISATION

Commune :Ouidah
Quartier:Maro (à proximité du site du Fort Français et Centre Culturel de la ville)
Adresse :    

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Ensemble de bâtis coloniaux
Fonction  Initiale   : Administrative
Fonction Actuelle    : Désaffecté (en cours de restauration)
Période de Construction   : Vers 1950
 
CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Ensemble de bâtis (bâtiment à 2 niveaux et annexes) construit en briques de terre cuite (parties les plus anciennes) et en parpaings de ciment (parties rénovées), sol damé avec une chape de ciment, couvert de tôles.

Historique

Le bâtiment de facture coloniale a été édifié en 1950. Il a abrité successivement de Namebreux services publics, notamment :

-ex-Mairie ;
-ex-Office des Postes et Télécommunications ;
-Centre de promotion Sociale et Siège de l’UGDO et a servi de Tribunal de Conciliation jusqu’en 2003.
-Services sociaux 2003 à 2006.

Il devait être rénové par l’UGDO pour abriter un Syndicat d’Initiatives.

A l’étape actuelle, le bâtiment qui a fait l’objet d’une étude de restauration architecturale, est en cours de restauration (Mairie et Association International des maires Francophones)

Type de propriété : Communale

Titre foncier (éventuellement): Oui

Conditions d’acquisition : Terrain et construction réalisée par l’administration coloniale

Maison Codo Toafodé

Nom : Maison Codo Toafodé

LOCALISATION

Commune : Ouidah
Quartier : Près du marché Zobè
Adresse :

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Immobilier

Initiale fonction : Maison d’habitation et Commerce

Fonction actuelle : Maison d’habitation et Commerce

Période de construction : Vers 1910

CARACTERISTIQUES  

Description sommaire :

Bâtiment en ruine. Il en reste que le pan inférieur de la façade.

Historique

Ce bâti appartient à la famille Codo, et servait de maison de commerce, et il témoignait de l’opulence des riches commerçants du début du siècle.

Il présentait une façade très richement décorée par des moulures et des balustres.

Maison Dagnon

Nom : Maison Dagnon

LOCALISATION
    
Commune : Ouidah
Quartier : Ahouandjigo
Adresse : Rue Monseigneur Steinmetz

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine  : Ensemble bâti colonial avec emprunts africains brésiliens

Fonction  Initiale : * Résidentielle
* Commissariat et Résidence du Commissaire
Fonction Actuelle: Résidentielle occupé par un héritier de feu Dagnon

 

Période de Construction : Vers 1902

CARACTERISTIQUES

1 – Description sommaire

Bâtiment colonial à deux (02) niveaux avec des emprunts décoratifs africains brésiliens, construit au début du 20e siècle (vers 1902) a des fondations et des murs en briques de terre cuite. Le niveau I possède un plancher en bois.

La maison à 2 escaliers un en bois et un reconstruit en parpaings de ciment débouchant sur une petite véranda, et un puits ancien.

Historique

La maison a été construite en 1902 par feu Jean Dagnon, riche commerçant de Ouidah, avec une architecture coloniale (bâti à 2 niveaux entouré de galeries ouvertes initialement, sur piliers) et des emprunts décoratifs africains brésiliens.

Le bâtiment a été loué à l’administration coloniale, puis occupé par un commissariat de police pendant 25 ans.

Il fut habité par son propriétaire (1940 à 1977) puis loué après 1977 au CARDER, à la fois comme résidence et d’entrepôts commercial d’engrais.

Depuis 1989, il est occupé par Epiphane Marie Joseph Dagnon et son épouse et sert de lieu d’habitation.

Maison de Commerce Adjanahoun

Nom : Maison de Commerce Adjanahoun

LOCALISATION
Commune :    Ouidah
Quartier    :    Tovè I
Adresse    :    Zobè Market

IDENTIFICATION

Nature du patrimoine : Ensemble bâti de facture coloniale
Fonction initiale : Commerciale et Résidentielle
Fonction actuelle : Commerciale (Dépôt de ciment) – Résidentielle (location)
Période de Construction : Vers 1920 / 1930

CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Bâtiment de facture coloniale, construit en briques de terre cuite.

Bâtiment à deux (02) niveaux d’une superficie de 364 m² à usage résidentiel (étage) et commercial (rez-de-chaussée). Actuellement le bâtiment est mis en location avec ses annexes (en parpaings de ciment).

Historique

Située au marché Zobè a connu un essor important pendant la colonisation grâce à la vente des produits manufacturés.

Construit avec des emprunts à l’architecture africaine brésilienne (modèle de réussite

sociale) a perdu une partie de son importance avec le déclin écoNameique de la ville de Ouidah.
        
Superficie approximative (lieu et bâti)  Surface de la parcelle 1.260 m² -  Bâti = 364m².

BIBLIOGRAPHIE ET ECRITS DIVERS
• Ouidah et son patrimoine, ORSTOM – SERHAU, Cotonou 1991.

 

 

Avec l'appui financier de la GTZ GmbH dans le cadre du Programme PDDC

 
© 2010 - 2017 Office de Tourisme de Ouidah Tous droits réservés