Sites touristiques, OuidahVillage de DjègbadjiTemple des PythonsOuidah plageRoute de l'esclaveFresquesPorte du non-retour, Ouidah
Sites touristiques
Chrétiens et Musulmans
Sites de la colonisation
Sites du Culte Vodun
Places publiques et marchés
Circuits touristiques
Circuits sur l'eau
Circuits en ville
 
Autres
Réserver un circuit
Santé-sécurité
Nous écrire
Liens utiles
 

 

Patrimoine >>Patrimoine vernaculaire

Concession Tchiakpè

NOM : Concession Tchiakpè

LOCALISATION

Commune :Ouidah
Quartier  :Tovè I
Adresse :Près de la concession du Kpassènon

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Ensemble de bâtis  d’architecture vernaculaire
Fonction  Initiale : Politique, Résidentielle et religieuse
Fonction Actuelle : Résidentielle  et religieuse
Période de Construction : Site lié à la traite des esclaves vers 1775

CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Bâti initial s’étend sur 36 m² avec des extensions de 150 m² dans une concession de 800 m² environ. Il a été construit avec un soubassement et es élévations de terre battue et de parpaings de ciment, couvert de tôles et ayant un plancher de terre damée recouvert d’une chape de ciment.

Aujourd’hui la concession abrite de nombreuses constructions en parpaings de ciments couvertes de tôles.

Historique

Il  s’agit du lieu d’accueil et de regroupement des esclaves venus de Savi qui abritait le Migan des xuεda (1775 – 1890).

Les bâtiments anciens ont servis de résidence au Chef de Canton de Ouidah (1906 à 1935).

Concession Dossou Yovo

NOM :Concession Dossou Yovo

LOCALISATION
    
Commune :Ouidah
Quartier :Tovè / Sogbadji (résidence du Vigan)
Adresse  :    

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Ensemble de bâtis vernaculaires
Fonction  Initiale : Résidentielle et religieuse (rituels ancêtres familiaux)
Fonction Actuelle : Résidentielle et religieuse
Période de Construction : Vers le XIXe siècle

CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Ensemble de 22 bâtis environ construits, en terre de barre et en briques de terre cuite, certains en parpaings de ciment. Le sol est en terre damée avec une chape de ciment.

Les murs (les plus anciens) sont en terre avec des enduits en terre ou en ciment. Les portes sont des planches de bois assemblées, en tôles avec cadres de bois ou en persiennes à lamelles fixes.

Les plafonds sont en bambou, en palmes ou en isorel. La charpente est faite de rôniers pour les bâtiments les plus anciens, en rondins de teck ou en bois blanc.

Les bâtis comportent :

-des cases qui abritent les  assin de la collectivité ;
-des espaces réservés aux rituels et aux divinités protectrices de la collectivité ;
-des logements divers.

Historique

La concession est occupée par des descendants de Sassou venu d’Atéké à Ouidah au XIXe siècle et ayant obtenu un terrain auprès des Zossoungbo. Son fils Dossou fut interprète auprès des européens installés à Ouidah, ce qui lui valu le nom de Dossou – Yovo (Dossou auprès des blancs). Interprète de la F.F. de Souza, il est considéré comme le fondateur du lignage. Un des descendants, Henri Dossou – Yovo fut chargé par le roi Glèlè de négocier avec les anglais pour lever le blocus en 1876, puis par Béhanzin pour négocier avec les français.

Aujourd’hui, quatre lignées occupent la concession où la partie Sud a subi de nombreuses modifications. Les descendants restaurent régulièrement les bâtiments qui abritent les autels familiaux.

Maison Agbo

NOM :Maison Agbo

LOCALISATION
    
Commune :Ouidah
Quartier :Ahouandjigo
Adresse :Proche du site du Fort Français / marché Ahoundjigo

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine : Ensembles d’architecture vernaculaire (concession)
Fonction  Initiale: Résidentielle
Fonction Actuelle : Résidentielle et nécropole (cimetière familial)
Période de Construction : Construite par Jean Louis Chavane en 1791.

CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Concession abritant nombreux bâtiments habités ou transformés en caveau familial. La concession, proche du marché Ahouandjigo comporte deux grands espaces enclavés, séparés par la voie pavée.

Les ouvrages sont en terre avec enduit de terre ou de ciment, une structure de terre battue et de ciment, couverts de tôles.
Le plancher est en terre damée recouvert d’une chape de ciment.

Historique

La 1ère bâtisse, selon les témoignages recueillis (2004) aurait été construite vers 1791 par Jean Louis Chavane, en 1791, considéré comme l’ancêtre de la famille.
Aujourd’hui, l’ensemble des bâtis de type vernaculaire, en adobe et certains reconstruits en parpaings de ciment, abritent les tombes des principaux descendants de la famille, se présente comme une nécropole fermée soigneusement et entretenue où se retrouve une profusion de portraits et d’objets mortuaires et rituels.

La mémoire du fondateur, appelé Viva est commémorée tous les ans.

Concession du Kpassè Loko Hinto

NOM : Concession du Kpassè Loko Hinto

LOCALISATION
    
Commune :  Ouidah
Quartier    :  Tovè I
Adresse    :  Près du Musée historique de Ouidah / Fort Portugais

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine  : Ensemble de bâtis  d’architecture vernaculaire
Fonction  Initiale  : Résidentielle et religieuse
Fonction Actuelle : Résidentielle  et religieuse

Période de Construction :


CARACTERISTIQUES

Description sommaire

•  Ensemble de bâtiments d’architecture vernaculaire en terre battue et parpaings de ciment, une armature en béton armé, recouvert de tôles et ayant un plancher en dalle en assez bon état.
•  Place pavée à l’entrée de la concession.

Historique

• Concession du Kpasse Loko Hinto, prêtre du culte Kpassè loko dont l’arbre (Loko) est situé dans la forêt sacrée, à l’intérieur d’un bâtiment construit en 1920 par le Capitaine Jean Adjovi  (p. 223).
•    Histoire des bâtiments liée aux familles xuεda (Kpassé, Kouka, Adjovi).

Concession Adjovi

NOM : Concession Adjovi

LOCALISATION

Commune : Ouidah
Quartier    : Tovè I
Adresse    :  A proximité de la Concession  du Kpassenon

IDENTIFICATION

Nature du Patrimoine       : Vernaculaire
Fonction  Initiale                 : Résidentielle (et Culturelle)
Fonction Actuelle                 : Résidentielle (et Culturelle)
Période de Construction   : Vers XIXe siècle
 
CARACTERISTIQUES

Description sommaire

Concession occupe un îlot dans le quartier Tovè I, à proximité des concessions du Kpassènon et des Chiakpè. Elle comporte plusieurs sortes de bâtis, les plus anciens en terre de barre, certains en briques de  terre cuite et les plus récents, rénovés avec des parpaings de ciment, tous couverts de tôles.

La partie la plus intéressante concerne les lieux de cultes, et le cimetière familial, enclavé, à l’intérieur de l’îlot.

Ces lieux comprennent :

-    des espaces clos abritant des tombes surmontées de photographies des défunts ;
-    de lieux sacrés, de forme circulaire, protégés par des murs en parpaings avec un  toit de tôles ;
-    deux tumulus rituels consacrés aux défunts de la famille, par sexe ;
-    un baobab sacré qui reçoit des offrandes et vô ;
-    un petit temple consacré à des manifestations de Dan, le python protecteur des xueda.

Historique

L’implantation actuelle de la famille Adjovi remonte à la création de Gléhoué (se rf Comptoir de Ouidah, A-Sinou, Karthala, 1995).

 

 

Avec l'appui financier de la GTZ GmbH dans le cadre du Programme PDDC

 
© 2010 - 2017 Office de Tourisme de Ouidah Tous droits réservés